Suivi médical de la grossesse

La sage-femme est habilitée, comme le gynécologue ou le médecin généraliste, à suivre la grossesse physiologique.
 La grossesse doit être suivie régulièrement,
à raison d’une consultation par mois et plus souvent si nécessaire.

La première consultation – La déclaration de grossesse

La déclaration de grossesse est le 1er examen que vous effectuez pour faire le point sur votre état de santé. Au cours de cette consultation, la sage-femme vous indique
la date présumée de début de grossesse et vous prescrit des examens complémentaires. Cette consultation est également l’occasion de dialoguer, poser vos questions,
faire le point sur votre hygiène de vie et les éventuels risques liés à la grossesse (alimentation, tabac, alcool…).

La sage-femme vous accompagne ainsi dès le début de votre grossesse, vous informe et vous conseille pour préparer physiquement et psychiquement votre accouchement et l’arrivée de votre enfant.

Les consultations suivantes

Sept visites prénatales sont recommandées, la première au premier trimestre de votre grossesse, puis une chaque mois et davantage si besoin.
 A chacune de ces consultations, la sage-femme pratique un examen complet, le coeur de bébé est écouté.
La sage-femme vous prescrit les échographies, les bilans biologiques
et les éventuels médicaments nécessaires au bon déroulement de votre grossesse. 
C’est également un temps d’échanges qui permet de vous informer à propos
de l’alimentation, la santé, le sommeil(…) et d’écouter votre ressenti, vos questions, vos craintes, vos souhaits.
 A la fin du huitième mois, la sage-femme vous adresse
à la maternité de votre choix pour ouvrir un dossier et effectuer la consultation d’anesthésie obligatoire.

Dans le cas d’une grossesse à risque, ou pathologique, la sage-femme participe au suivi de grossesse en collaboration avec votre gynécologue-obstétricien.
Elle pratique les enregistrements monitorings.

Les consultations prénatales sont prises en charge
 à 100% par l’Assurance Maladie à partir du 6ème mois de grossesse.
 Avant cela les honoraires sont remboursés à 70% par l’Assurance Maladie et à 30% par votre mutuelle.