Le suivi gynécologique de prévention et la contraception

Un suivi gynécologique régulier et des examens de dépistage sont recommandés tout au long de votre vie. Sauf en cas de grossesse ou de pathologie particulière,
un rendez-vous annuel est suffisant à partir du début de la vie sexuelle.

La consultation débute par un entretien au cours duquel la sage-femme fait le point avec vous sur :

  • La date de vos dernières règles et la régularité de vos cycles, votre mode actuel de contraception.
  • Vos grossesses.
  • Des allergies ou problèmes de santé récents.
  • Les médicaments que vous prenez.
  • Les interventions chirurgicales que vous auriez pu subir.
  • Les cas de cancer, d’hypertension, de diabète, ou d’autres maladies dans votre famille.

L’entretien est suivi d’un examen gynécologique. 

La sage-femme vous informe sur les différents moyens de contraception, afin que vous choisissiez celui qui vous convient le mieux. Elle vous prescrit la contraception choisie, en assure la surveillance. Elle effectue également la pose des dispositifs intra-utérins et des implants contraceptifs ainsi que leurs retraits.

Les examens paracliniques

Le bilan sanguin
Cet examen annuel est nécessaire si vous utilisez une pilule contraceptive oestroprogestative, un anneau vaginal ou un implant.

Le frottis cervico-vaginal
Cet examen permet de déceler la présence de cellules cancéreuses sur le col de l’utérus. Il est recommandé de réaliser un frottis de dépistage chez les femmes
de 25 à 65 ans tous les 3 ans, après deux frottis initiaux pratiqués à un an d’intervalle.

La mammographie
C’est un examen radiographique de dépistage du cancer du sein. Sauf antécédent particulier, vous devez l’effectuer tous les 2 ans à partir de 50 ans.

En cas de dépistage d’une pathologie, la sage-femme vous oriente vers un gynécologue.